SQF version 7.2: Nouveau protocole d’audits non annoncés

Programme Levier : quelques fonds encore disponibles! Hâtez-vous!
janvier 29, 2014
Base de données de référence pour l’identification des dangers (BDRID) : lancement officiel!
février 13, 2014

SQF version 7.2: Nouveau protocole d’audits non annoncés

Les établissements alimentaires certifiés SQF devront se conformer à la nouvelle version 7.2 du code SQF, qui sera publiée le 10 mars prochain. Cette nouvelle version décrit qu’un (1) audit sur (3) trois sera non annoncé. La date d’entrée en vigueur de cette nouvelle version est le 3 juillet 2014.

En savoir plus

En effet, pour obtenir la certification SQF, les industries alimentaires doivent procéder à un audit annuel de l’organisme certificateur. Ces audits annoncés d’avance permettent de vérifier que l’entreprise correspond aux normes SQF. Or à partir du 3 juillet 2014, cette façon de faire va changer : un (1) audit sur (3) trois sera non annoncé.

Les contrôles-surprises devront se produire dans une fenêtre de 60 jours d’une recertification; c’est-à-dire la date d’anniversaire de l’audit de certification initial ± 30 jours. Par conséquent, toutes les entreprises actuellement certifiées SQF seront tenues de procéder à un audit non annoncé sur un cycle de trois certification.

Voici quelques points importants à retenir :

  • Toute installation actuellement certifiée SQF est admissible à un contrôle inopiné.
  • Le cycle de certification commence à la date de l’audit initial de certification. Les audits imprévus se produiront une (1) fois par cycle de trois (3) certifications.
  • Les dates des audits prévues ne doivent pas changer, et ce, même si une entreprise change d’organisme de certification à l’improviste.
  • La date de l’audit à l’improviste doit être déterminée par l’organisme de certification dans une fenêtre de 60 jours de l’audit de recertification.
  • Une suspension immédiate de la certification se fera dans les établissements qui refusent l’entrée des auditeurs au cours d’un audit non annoncé.
  • Une période d’interdiction précise doit être établie entre les entreprises et l’organisme de certification afin d’empêcher que l’audit-surprise se produise durant une saison ou un moment où l’entreprise est fermée ou tout simplement pas en fonction.
  • Voici des exemptions pour un audit non annoncé :
    • Audit initial de certification;
    • Audit de surveillance;
    • Premier audit de recertification.

Pour plus d’informations, nous vous invitons à visiter la page de l’édition 7.2 du code SQF au http://www.sqfi.com/wp-content/uploads/Unannounced-Audit-Protocol-and-FAQ-PC-doc.pdf

Référence :

  1. «Proposed      Unannounced Audit Protocol for Public Comment» Institute SQF, En ligne.  http://www.sqfi.com/wp-content/uploads/Unannounced-Audit-Protocol-and-FAQ-PC-doc.pdf Pages consultées le 10 février 2014

Comments are closed.